Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
démocrate de l'UE devisant avec un nazi ukrainien soutient de Ttimochenko

démocrate de l'UE devisant avec un nazi ukrainien soutient de Ttimochenko

Dans la série toute pratique est pratique d'une théorie, dans la série "Quand la Jeanne d'Arc orange veut rejouer Folamour", voici rapporté par le Nouvel Obs, qui pourtant est plus proche de Fabiusocchio que de la Pravda, un édifiant discours de la dame en question :

la p'tite jeanne avec M. Tatcher, la bonne vieille copine de Pinochet

 

"Elle est gentille, Ioulia Timochenko, la blonde icône ukrainienne préférée de nos médias alanguis. On lui donnerait le bon Dieu démocratique sans confession. Sauf que la Guigou refroidissante de Kiev vient de se faire pincer dans une conversation téléphonique pas piquée des hannetons, datée vraisemblablement du 18 mars dernier :

« Il est temps de prendre nos armes et d’aller tuer ces maudits Russes ainsi que leur leader ! »

Traduction (merci, Kiergaard) de la discussion entre la belle innocente et un certain Nestor Shufrych, député du Parti des Régions :

Nestor Shufrych : Concernant tout ce dossier criméen, je te le dis, je suis juste sous le choc. Je parlais à une de nos connaissances aujourd’hui, et il était en larmes. J’ai demandé, qu’est ce que nous allons faire maintenant ?

Ioulia Timochenko : Je suis prête à m’emparer d’une mitrailleuse et tirer une balle dans la tête de ces sales Russes.

N. S. : Je lui ai parlé hier, si un conflit armé éclatait, moi et mon frère aîné, en tant qu’officiers de réserve, nous prendrons nos armes et irons défendre notre pays.

« Ils doivent être détruits avec des armes nucléaires »

I.T : Cela dépasse vraiment toutes les limites. Il est temps de prendre nos armes et d’aller tuer ces maudits Russes ainsi que leur leader. Je regrette de ne pas être là actuellement et de n’avoir pas été en charge du processus. Il n’y aurait eu aucune putain de manière pour qu’ils obtiennent la Crimée.

N.S : J’y pensais également en réalité. Si tu avais été là cela ne serait pas arrivé. Mais de toute manière, nous n’avions aucune force potentielle. Tu sais, la chose la plus offensante, c’était ça.

I.T : J’aurais trouvé un moyen de tuer ces connards. J’espère que je serai capable d’impliquer toutes mes relations. Et j’utiliserai tous mes moyens pour faire se soulever le monde entier afin qu’il n’y ait même plus un champ brûlé en Russie.

N.S : Bon, je suis plus que ton simple allié ici. Aujourd’hui, nous avons eu une rencontre entre leaders des factions [parlementaires] dans la matinée, après laquelle j’ai parlé à Viktor. Il a demandé : « Que devrions nous faire maintenant avec les 8 millions de Russes qui sont restés en Ukraine ? Ce sont des parias ! »

I.T : Ils doivent être détruits avec des armes nucléaires [Timochenko, qui a reconnu la tenue de cette conversation téléphonique, conteste néanmoins ces termes qu’elle attribue à un montage.]

N.S [qui, par sa réponse, démolit le démenti de Timochenko] : Je ne vais pas te contredire ici, parce que ce qui s’est passé est absolument inacceptable. Mais il y a une autre option, certaines de leurs actions violent clairement le droit et nous avons à prendre des mesures à un niveau international.

I.T : Nous allons porter cela devant la Cour Pénale Internationale de La Haye.

Notons pour finir que l’égérie de Kiev trempe aussi dans bon nombre d’affaires à la Balkany. Mais bon, puisque le bon peuple plébiscite les deux, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes libres. Vous allez voir qu’il se trouvera encore quelques petits malins pour demander, perfides, si on lui préfère celui de l’infâme Poutine."

Sans coupure ni reformatage. A vous de juger

Parce qu'il faut savoir reconnaitre les mérites obstinée de chacun voici les remerciements d'un de ses adorateurs, adressé au signataires de la pétition qu'ont signé ceux qui se sont démenés pour sortir le fauve de sa cage (rappelons qu'elle était plus connue avant d'y entrer comme une hybride d'un Tapie mâtinée d'un zest de Mesrine revisitée par Amin Dada plutôt qu'une martyr de la liberté).

 

Elle avait sa cour et ses groupies comme ce qui suit avec des amalgames plus qu'osés.

 

Pas question pour Canaille le Rouge de dire que les noms au bas de ce texte sont des complices de nazis, pour nombre d'entre eux cela serait aussi incongrue qu'insuportablement injurieux. 

 

Par contre, qu'ils mesurent avant de donner des leçons du haut de leur tribune comment ils se sont fait instrumentaliser par ceux qui savaient qui est la potentielle chienne de Tulle déguisée en clone d'Heidi:

 

Liberté pour Ioulia Timochenko : notre appel enfin entendu!

Canaille le rouge serait bien curieux de savoir ce qu'aujourd'hui ils pensent d'avoir libéré une aventurière massacreuse potentielle alliée aux pogromistes de Svoboda.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article